2021, une année riche: désignation dans le petit fûté, seniors, collèges, swob, la guinguette...



Ces deux années de "confinement" ne nous ont pas laissé inactifs.

Il est toujours difficile de poser des mots, sur des situations bien singulières, et encore plus d'y apposer des actes.

La positivité est un sentiment qui nous nourrit tous, et que nous choisissons de porter à travers des projets et des hommes aussi.


Cette année, j'ai eu l'honneur d'être désigné parmi les 5 personnalités coup de coeur de l'année à La Rochelle, une distinction basée sur mon engagement dans la danse latine depuis un certain nombre d'années...


Rassurez-vous l'heure n'est pas au bilan, mais de temps en temps, il est doux de se rappeler d'où l'on vient, le chemin que nous avons déjà parcouru, et puis surtout les envies (et l'univers seul sait qu'elles sont nombreuses) qu'ils me restent à réaliser.



Je vais m'attacher, à réaliser un bilan chronologique de 2021, je dirais que ma saison a commencé avec la reprise des cours à la villa beau soleil à La Rochelle, grâce à la volonté de Céline Girard, directrice de l'établissement. Ce projet qui m'a par la suite permis d'intervenir sur les résidentiels à Niort avec Aude Lamy, et à l'Epha de La Rochelle (Laleu) avec Muriel Courseault, de belles rencontres.


Depuis mars 2020, nous étions à l'arrêt brutal ! Plus de routine de cours, plus de soirée... et tout d'un coup, nous nous retrouvions dans cet espace, qui me ressourçait à chaque fois que je rentrais en contact avec ces jeunes danseurs expérimentés, et c'est pourquoi nous avions réalisé ce vlog.

Un espace de danse authentique, où chaque mot et chaque pas avaient une vraie valeur ajoutée à mon expérience.



Puis vint l'été, et sa guinguette latine, concept imaginé et installé depuis 6 ans sur la plage d'Aytré. Travailler avec des mairies, quand elles te font confiance est un régal ! Ce projet installé sur le littoral charentais, fut le seul bastion à La Rochelle, à résister aux assauts covidiens, merci à la communauté des danseurs respectueuses des gestes barrière, ce qui nous a permis de continuer à danser tout l'été.




Cette année 2021 bien singulière, a tout de même recensé un nombre incessant de moments de bonheur à travers des mariages. Il a fallu bien évidemment rattraper la saison 2020, nombreux sont ceux qui ont célébré l'amour, la vie, à travers de belles cérémonies, auxquelles nous avons contribué en les accompagnant dans leur ouverture de bal de mariage.

Nous avons crée quelques chorégraphies personnalisés allant de la valse, à la bachata, en passant par le rock, le dance hall, que de moments de joie !



Et le SWOB arriva, la 9ème édition déjà ! Une édition qui sonnait comme une libération après 2020 qui avait été annulée, une édition qui sonna aussi comme l'avènement des mini-swobers, un événement de danses latines et west coast swing inter-générationnel où nos enfants trouvèrent plus que d'accoutumée leur place, nos voeux étaient excausés.

Et puis surtout cette édition a vu la création du Swob Live Music Event, un événement de musique autours des musiques du monde à dominante latine.



Et enfin, après 1 an et demi nous pouvions reprendre une activité à peu près normal... C'est ainsi que dicter par mes envies d'ancrer la danse latine à La Rochelle, je montais un projet avec le collège Fromentin à La Rochelle grâce à la passionnée Béatrice Samoyault, et au des Salières à St Martin sur l'île de Ré avec Christine Harel (Du basket à la salsa, il n'y a qu'un pas !).


Le collège Fromentin au CCN de La Rochelle

Un projet qui permettait de transmettre des valeurs à travers une culture et une activité artistique, et qui rejoignait celui enclenché au CROUS grâce à l'aide précieuse de Karine Peltier et Émilie Monnereau, deux femmes motrices du bien être des étudiants sur le campus.


Des jeunes en soif d'apprendre, un vrai melting pot, péruviens, colombiens, croates, français, italiens, taïwanais... Et qui chaque semaine, apprennent avec une facilité totalement déconcertantes, dans la vie, la spontanéité et l'insouciance que leur attribue leur âge.


Des jeunes qui découvrent aussi le talentueux "Mr l'ambassadeur", j'ai nommé Rachid, expert en bachata, et padawan du mambo, suivez bien son parcours, il a une belle trajectoire.



Et pour couronner cette année 2021, nous avons pu recommencer à entraîner notre team de danseurs: la DS PROD LATIN DANCES COMPANY.

Une équipe variée de danseurs, s'entrainant de 4 à 6 heures par semaines, afin de pouvoir se produire sur scène à La Rochelle, en Charente-Maritime, et à l'étranger. D'ailleurs notre première sortie se fera à Bratislava au Mambo Salsa Week-End, une belle manière de porter les couleurs de chez nous. On ne sera pas en jaune et noire, mais l'âme de la Charente-Maritime y sera.



Une belle année 2021écoulée, qui laisse entrevoir de très belles perpectives pour 2022, entre le Back to salsa, le printemps de la salsa, la guinguette latine et puis surtout le SWOB et sa 10ème édition en point de mire.


Je sens que l'été qui arrive va être très riche, la fête de l'été à Fontenay le compte, les stages de danse à Chatelaillon-Plage et l'espace Beauséjour, la guinguette du squash... et j'en passe, PRÉPAREZ-VOUS à festoyer.


Je ne peux que terminer cet écrit en disant MERCI, Merci, MERCI, à vous tous facteurs de belles vibrations positives, au danseurs, aux partenaires qui me font confiances, aux élus, à la famille, aux camarades, à l'univers... Sans vous, sans vous tous, rien de tout cela ne serait possible.


Merci Thierry de Entre nous culture, Denis et Jean-Michel de C17, Patrice et Julie pour votre soutien primordial dans la belle aventure du SWOB, Damien pour toutes ces aventures et les prochaines, la mairie d'Aytre pour m'avoir permis de lancer la Guinguette latine, Fontenay pour la fête de l'été, Karine avec qui au quotidien, nous construisons des lendemains meilleurs, et Chatelaillon-Plage pour votre confiance.


Merci pour l'attention portée à mon pamphlet, je vous souhaite, je nous souhaite, une riche et douce année 2022.


Cette désignation par le petit futé dans les 5 personnalités coup de coeur, ne fait que renforcer ma passionn et mon envie de mettre mon professionnalisme au service de cette dernière, de notre communauté et de notre ville.


#larochelledanse